• 861 visits
  • 19 articles
  • 187 hearts
  • 163 comments

21/10/2015

 


Bienvenue sur mon blog.
--
Je posterai ici des textes qui me passent par la tête, je vous demande simplement de respecter ce que je fais et de ne pas le plagier. N'hésitez pas à me donner votre avis, le plus constructif possible : les critiques positives et négatives aident à avancer et s'améliorer. N'arrêtez pas vos avis en ne consultant que les premiers articles : on dit souvent que l'écriture s'améliore avec le temps.
--
Je vous souhaite une bonne visite.
-L.
--
--
--
--
--
--
Répertoires :

21/10/2015

 


Dîtes merde au blizzard, laissez tomber vos masques. Répertorié ici.
--
Parce qu'il l'aime elle mais qu'il l'aime lui aussi, et qu'un jour il devra faire un choix. Répertorié ici.
--
Il aurait pu y avoir toi et moi, mais il y a elle et toi. Répertorié ici.
--
Quelques jours de bonheur contre une vie de malheur. Répertorié ici.
--
On croit que tout le monde il est beau il est gentil. Mais il est pas beau le monde. Et les gens sont pas gentils. Répertorié ici.
--
Aide-moi, je perds la tête, j'ai l'impression que tu veux passer à autre chose, que tu veux tourner la page. Je pensais qu'on était forts, je pensais qu'on s'en sortait ... Je t'attends. Répertorié ici.
--
En fait, ça me plairait d'avoir Paris dans une bouteille, posée sur mon bureau. Avec la Tour Eiffel et Montmartre, le Sacré C½ur, tout ça. Notre Dame. Répertorié ici.
--
Il ne faut pas attendre que les choses arrivent toutes seules. Il faut provoquer son destin, pas le subir. Répertorié ici.
--
J'ai toujours été attirée par l'obscurité. [...] Je n'ai jamais compris en quoi c'était mal de vouloir que les méchants gagnent. Répertorié ici.
--
Elle a continué à chanter les paroles. « Hope my boyfriend don't mind it » et je crois que si, son boyfriend n'a pas eu l'air d'avoir trop aimé. Répertorié ici.
--
Je soupire et remarque une autre fille, à peine plus âgée que moi, avec son père. [...] Je jette un coup d'½il autour de moi pendant que les voyageurs descendent, et la vision qui s'offre à mes yeux me fait hausser un sourcil. Ah, bon, bah ... C'était pas son père, finalement. Répertorié ici.
--
XII. Le vent du soir. [note : c'était l'un des thèmes du CC2016]
Le mauvais temps touchait toute l'Angleterre, d'après ce que disaient les journaux. Heureusement qu'elle avait pensé à prendre un parapluie : le déluge s'abattit sur Linda dès qu'elle posa un pied dehors. Répertorié ici.
--
XIII. Les règles du jeu. [note : c'était l'un des thèmes du CC2016]
« Enchantée. Vous avez été choisie. Félicitations », lui répondit une étrange voix féminine à l'autre bout du fil. Répertorié ici.
--
XIV. Lettre inconnue. [note : c'était l'un des thèmes du CC2016]
La lettre. J'ai attendu impatiemment d'être enfin arrivé chez moi pour pouvoir l'ouvrir et découvrir les secrets qu'elle renfermait. Je n'ai pas été déçu. Répertorié ici.
--
XV. Ton silence. [note : c'était l'un des thèmes du CC2016]
On lui avait dit que c'était le genre de chose qui pouvait arriver, et pas qu'aux autres. Mais elle ne l'avait jamais cru, jusqu'à ce jour-là. On se croit toujours invincible, au-dessus des malheurs qui frappent au hasard comme ça. Répertorié ici.
--

23/10/2015

 


Ce bout de fille écrit merveilleusement bien, si vous ne la connaissez pas, vraiment, allez la lire. Ses textes sont des morceaux de bonheur, elle fait rire, pleurer, passer par toutes les émotions. Elle trouve toujours les mots pour nous secouer quand ça ne va pas, quand il faut réagir, et quand ça va aussi d'ailleurs. Elle et ses textes m'inspirent, ce n'est pas plus compliqué que ça. C'est un honneur que deux de mes textes figurent dans la liste de ses coups de c½ur sur la toile. Merci à toi.
--
II. azerleen.
Sans trop en connaître sur elle, et après un rapide coup d'oeil sur son blog, je peux vous assurer que vous ne perdrez pas votre temps en allant la lire. Ce sera mon cas dès que j'aurai un moment.

23/10/2015

 


N'attends rien que de toi. Parce que tu es sacré, parce que tu es en vie. Parce que le plus important n'est pas ce que tu es, mais ce que tu as choisi d'être.
--
You're a shooting star I see, a vision of ecstaty. When you hold me, I'm alive. Tonight, you and I... We're beautiful like diamonds in the sky.
--
Alors que là je nous vois carrément danser au ralenti sur du rub a dub au corps à corps. On se regarde droit dans les yeux et puis on repart en tirant des bords. Je nous vois courir, nager nus, rougir, transpirer jusqu'à brûler, tirer des plans sur Jupiter et faire l'amour sous les éclairs.
--
I used to be so happy but without you here I feel so low. I watched you as you left but I can never seem to let you go 'cause once upon a time you were my everything. It's clear to see that time hasn't changed a thing it's very deep inside me but I feel there's something you should know: I'll never forget you and you'll always be by my side.
--
J'ai le droit aussi, le droit d'être avec lui, j'ai le droit de vivre heureux. J'ai le droit aussi, le droit de l'aimer lui, j'ai le droit d'être amoureux.
--
Thought we were going strong, thought we were holding on, aren't we? You and me got a whole lot of history, we could be the greatest team that the world has ever seen, so don't let it go, we can make some more, we can live forever.
--
Seul... S'endormir seul en gardant une place auprès de soi, seul. Respirer seul, sentir les battements de son c½ur. Ne rien demander de plus, se laisser porter par le temps. Oser regarder devant soi malgré tout, trouver le courage qui vous manque.
--
Y'a trois milliards d'humains sur terre, et combien de c½urs solitaires ? Pourquoi nous deux ? Pourquoi nous et pas eux ? Question de feeling.
--
And I hope you're thinking of me as you lay down on your side. Now the drugs don't work, they just make you worse, but I know I'll see your face again.
--
Bésame la espalda, léntame las curvas de mi cuerpo con tu lengua. Si me escuchas no sé qué estoy diciendo, estoy cayendo.
--
In the daylight, in the daylight, when the sun is shining. On the late night, on the late night, when the moon is blinding... In the plain sight, pain sight like stars in hiding. You and I burn on, on...
--
Walking through the city streets. Is it by mistake or design? I feel so alone on the Friday nights... Can you make it feel like home, if I tell you you're mine?
--
I'm free to be the greatest, I'm alive. I'm free to be the greatest here tonight, the greatest.
--
J'ai reçu une lettre, il y a un mois peut-être, arrivée par erreur, maladresse de facteur [...] J'aurais dû cette lettre, ne pas l'ouvrir peut-être...
--
Hello, can you hear me? I'm in California dreaming about who we used to be, when we were younger and free... I've forgotten how it felt before the world fell at our feet.
--